PAEPAMA

Notre engagement

Récemment...

De gauche à droite: Valérie Dauron, Marie-Pierre Bonnefoi, Cristina G. Ortega, Christine Evers, André Estanislao, Chrystel Flandrinck

Une délégation de l’équipe PAEPAMA a rencontré le 8 février 2013 l’Ambassadrice des Philippines à Paris, Cristina G. Ortega, avec la présence du Vice Consul André Estanislao et de Madame Anika Fernandez.

Avoir l'Ambassade philippine qui reconnait PAEPAMA et tous les enfants nés aux Philippines adoptés par des familles françaises, représente une immense valeur et de l'importance pour nous. Il serait d'un grand intérêt pour PAEPAMA de renforcer notre relation dans le but de développer la culture philippine de nos enfants d'une part et pour s'assurer que tout enfant adopté né aux Philippines peut contacter PAEPAMA d'autre part.

Des résultats concrets:

  • Promouvoir les événements philippins en France sur notre site paepama.org pour donner la possibilité aux familles de PAEPAMA de participer

  • Communiquer sur les informations de l'ambassade des Philippines à nos familles: bulletins d'information, procédures de double nationalité, ...

  • S'assurer que tous les enfants adoptés ou adultes, nés aux Philippines peuvent contacter PAEPAMA pour tout soutien et partage d'expériences... par le biais d'un encart sur le site de l'ambassade philippine.

  • Créer un lien concret avec les Philippines en France et obtenir la reconnaissance de PAEPAMA (article sur le site du Ministère des Affaires Etrangères aux Philippines).

  • Soutenir l’association Virlanie: accueil des enfants de la chorale lors de leur tournée en Avril, participation au livret de recettes

  • Faciliter pour nos enfants, lorsqu’ils le demandent, la découverte de leur pays d’origine avec le soutien du programme Balikbayan et si possible élargir ses prestations aux parents de l'adopté

 

Depuis le début...

Virlanie

 

Nous sommes ou nous allons devenir parents parce que nous avons voulu fonder une famille avec des enfants, ou agrandir notre famille.

Dans le droit international de l’enfant est inscrit le droit à grandir dans une famille. L’adoption, c’est toujours la recherche d’une famille pour un enfant qui n’en a pas, elle aboutit à un apparentement entre un enfant et des parents.

Beaucoup de familles adoptives sont sensibilisées au sort des enfants qui ne pourront jamais vivre dans une famille, aux besoins des structures qui s’occupent, élèvent, entourent, font grandir ces enfants, aux conditions de vie qui conduisent des parents et des enfants à être séparés.

Le soutien des enfants du pays fait partie de la charte des APPO. PAEPAMA soutient la fondation Virlanie qui est la plus importante organisation non-gouvernementale œuvrant auprès des enfants des rues à Manille, aux Philippines.

Elle s'occupe des enfants dans le besoin d'une protection spéciale: abandonnés, abusés, exploités, négligés, orphelins, pauvres ... Près de 200 employés,  bénévoles et volontaires, soutenus par un réseau de donateurs, rendent plus belle la vie de milliers d'enfants des rues. Virlanie a aidé plus de 1 211 enfants des rues en 2011.

Fondée par un travailleur social Français, Dominique Lemay et ses amis Philippins, la Fondation à but non lucratif a célébré son 20ème anniversaire en Juillet 2012. Depuis sa création, Virlanie a accompagné 14 700 enfants à devenir des adultes responsables et autonomes.

Connexion